sjdv bandeau

Nouveau dispositif pour les demandes de CNI

A compter du MARDI 21 MARS 2017, les demandes de cartes d'identité seront dématérialisées. Afin...

DECLARATION ANNUELLE DE RUCHES

La déclaration de ruches est une obligation annuelle pour tout apiculteur, dès la première colonie...

ROSE NUITS D'ETE 2017

ROSE NUITS D'ETE 2017

Du 1er au 16 juillet aura lieu la 5ème édition des "Rosé Nuits d'Eté. Plus de renseignements sur...

FERMETURE MAIRIE

Le secrétariat de mairie sera fermé à partir du vendredi 11 août jusqu'au vendredi 25...

  • Nouveau dispositif pour les demandes de CNI

    jeudi 9 mars 2017 13:15

    Published in Evènements

  • DECLARATION ANNUELLE DE RUCHES

    jeudi 18 mai 2017 12:36

    Published in Evènements

  • ROSE NUITS D'ETE 2017

    ROSE NUITS D'ETE 2017

    lundi 29 mai 2017 07:56

    Published in Evènements

  • FERMETURE MAIRIE

    lundi 31 juillet 2017 08:13

    Published in Evènements

Mairie de Saint Jean des Vignes 
Horaires d'ouverture : Le lundi de 10h à 11h30 - Le jeudi de 16h à 17h
Le vendredi de 16h30 à 19h
Tél. 04 78 43 72 89  - Courriel

  • lafarge usineUne usine qui participe au dynamisme économique du territoire
    En 1962, les premières tonnes de ciment sortaient de la cimenterie. Depuis, l'usine de Val d'Azergues participe pleinement à l'aménagement du territoire, à l'animation de la vie locale, à la protection de l'environnement tout en conservant le souci permanent de la performance industrielle.
    Certifiée ISO 9001 et 14001, et témoignant ainsi de sa démarche qualité en faveur de ses clients et de l'environnement, l'usine produit des ciments innovants adaptés aux besoins du marché grâce aux compétences professionnelles de ses salariés.
    Aujourd'hui, l'usine compte 90 salariés dont la majorité réside dans le Beaujolais. Elle génère près de 1 000 emplois dans la région, dont une centaine d'emplois indirects (fournisseurs, prestataires, soustraitants). L'usine accueille chaque année une dizaine de stagiaires et d'alternants.
    La cimenterie de Val d'Azergues parraine également des jeunes en réinsertion grâce à un partenariat avec la mission locale de Villefranche sur Saône, et depuis 2012 l'usine est partenaire des associations locales LEA et Stop Chut pour la réhabilitation de logements.

  • lafarge usine02Lafarge, partenaire de la vie locale
    En 1984, la découverte par les équipes Lafarge d'un ichtyosaure géant (reptile marin) en parfait état confère à la carrière une notoriété internationale au sein de la communauté des géo-paléontologues, amplifiée grâce à l'édification du musée Espace Pierres Folles.
    En 2003, Lafarge scelle son partenariat avec le musée à travers une convention qui prévoit la fourniture gracieuse de pierres dorées extraites de la carrière à l'association. Celle-ci se charge de leur vente (plus de 1300 tonnes en 2011), permettant ainsi d'allier conservation du patrimoine architectural beaujolais et soutien financier à l'espace Pierres Folles.
    La maison ABCD+ à Roanne : un exemple concret de la politique engagée en faveur de la construction durable

  • Lafarge oeuvre au quotidien pour réduire l'impact environnemental des matériaux, améliorer la performance énergétique des systèmes et informer pour une construction durable et efficace.
    En France, Lafarge développe également des solutions constructives durables comme la maison de ville ABCD+ à Roanne (42). L'usine de Val d'Azergues a contribué à la construction de la maison ABCD+ en fournissant le ciment nécessaire aux fondations béton. Accessible, belle, citoyenne, duplicable, la maison ABCD+ est à énergie positive en blocs béton pierre ponce pour assurer de meilleures performances thermiques aux murs. Végétalisée et équipée de panneaux solaires, elle offre aux primoaccédants la possibilité d'acquérir un logement individuel, à moins de 1400 €/m², tout en répondant aux enjeux économiques et sociologiques d'un éco-quartier. La maison présente donc un excellent rapport performances-prix. Le chantier de la maison ABCD+ a démarré en janvier à Roanne et sera livré fin juin

nodule-containing-ichtyo1Découverte d'un reptile marin de 180 millions d'années dans la carrière de la cimenterie Lafarge de Val D'Azergues
Une équipe de paléontologues français, anglais, slovaques et estoniens a découvert le fossile d'un ichtyosaure, reptile marin de 180 millions d'années, en parfait état de conservation, dans la carrière de la cimenterie Lafarge de Val d'Azergues.

Lateral-processes-nodule-ichthyo2Les fouilles menées par l'association Paleorhodania se sont concentrées cette année sur trois niveaux stratigraphiques particuliers datés du Jurassique inférieur qui ont déjà livré des fossiles intéressants comme de nombreuses vertèbres d'ichtyosaures, un morceau de crâne de crocodile, ou encore un tronc d'arbre. L'équipe, composée de jeunes docteurs en Géosciences, de plusieurs scientifiques étrangers et d'étudiants de différentes universités européennes et encadrée par les membres de la Section Géologie-Paléontologie de la cimenterie Lafarge, avait pour but de récolter des fossiles de vertébrés d'origine marine pour les étudier et reconstituer leurs conditions de vie. "II s'agit aussi d'étudier le contexte climatique de l'époque, de voir comment les animaux se sont adaptés au réchauffement climatique rapide qui a sévi à l'époque du Toarcien", explique Guillaume Suan, enseignant-chercheur en sédimentologie à l'Université Claude Bernard Lyon 1 et qui codirige les fouilles.

rostrumEn cassant un nodule, sphère minérale d'environ une demi-tonne, les chercheurs ont identifié une série de vertèbres d'ichtyosaure les unes à la suite des autres ; après un travail minutieux de plusieurs heures, les mâchoires du reptile marin préhistorique sont apparues.

L'ichtyosaure, qui mesure deux mètres de long, est aujourd'hui prisonnier du nodule, qui a assuré sa parfaite conservation pendant 180 millions d'années. Ce spécimen d'ichtyosaure est réellement exceptionnel car complet et préservé en 3 dimensions. Il faudra de très nombreuses heures de travail pour dégager complètement le squelette sans endommager les os et les possibles traces de parties molles (telles que l'estomac) préservées dans la cage thoracique.

Une carrière qui passionne géologues et paléontologues depuis 30 ans

fouilles-2012-LafargeLa qualité et la diversité géologique de la carrière suscitent l'intérêt des géologues professionnels et amateurs. En effet, ce site expose des niveaux sédimentaires marins datés du Jurassique inférieur s'étendant de - 183 millions d'années à - 175 millions d'années.

Depuis trois décennies, Lafarge mène une politique d'ouverture de ses terrains aux passionnés de géologie et de paléontologie. Pour cela, l'entreprise réserve une partie du site qui alimente sa cimenterie aux recherches des scientifiques, en partenariat avec l'association Paleorhodania dirigée par de jeunes chercheurs (Université Claude Bernard Lyon 1, Université de Strasbourg, Muséum de Stuttgart, Université de Bristol et Université d'Uppsala), le musée des Confluences et l'Espace Pierres Folles.

L'inventaire et la sauvegarde du patrimoine géologique de la carrière ont entraîné un véritable engouement autour des vestiges paléontologiques de la carrière de Belmont. La volonté d'établir une collection de référence s'est concrétisée par la création du musée Espace Pierres Folles dont Lafarge est le principal partenaire et mécène. Aujourd'hui le musée est le seul à présenter une collection aussi riche et complète du sous-sol et du sol de la région Rhône Alpes. Depuis la rénovation des lieux, le musée accueille le moulage du premier ichtyosaure découvert dans la carrière en 1984.

bandeau bas